Définitions – Médecine Traditionnelle Chinoise

La Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) regroupe plusieurs méthodes thérapeutiques:

L’ACUPUNCTURE: « ZHEN JIU »

1aiguilleL’Acupuncture: « ZHEN JIU » est l’expression chinoise qui désigne l’acupuncture traditionnelle et la moxibustion. Lorsque les Jésuites au 17ème siècle découvrirent la médecine chinoise, ils furent frappés par l’utilisation d’aiguilles que les praticiens enfonçaient dans le corps, de là les mots latins « acus puncturae » (aiguilles que l’on enfonce). Ils virent aussi que l’on utilisait une plante séchée (l’armoise) que l’on utilisait en cigares, en boulettes ou sur certaines aiguilles pour chauffer ou cautériser la peau.
Les Jésuites pensant sans doute que cela relevait d’incantations ne retinrent pas la technique comme importante.Pourtant cette technique se dit « Jiu », et on ne peut séparer les techniques « Zhen » (aiguilles) et les techniques « Jiu » (cautérisations).
Les japonais qui adoptèrent la médecine chinoise nommèrent les techniques « Jiu »: « Moguza ». Les commerçants hollandais le prononcèrent « moxas »; c’est le mot actuellement utilisé, d’où l’expression « moxibustion ».

 

La PHARMACOPÉE

1pharmacopeeTrès utilisée en Asie, la pharmacopée comprend la phytothérapie (plantes), les minéraux, les substances animales. Elle utilise plusieurs milliers de produits. La pharmacopée chinoise fonctionne avec des formules mélangeant plusieurs ingrédients, profitant ainsi de la synergie d’ingrédients ayant des propriétés similaires et d’autres qui minimisent les effets secondaires. Les effets dépendent des couleurs, des saveurs, de la nature (chaude ou froide), de la catégorie (Yin ou Yang), du mouvement (ascendant ou descendant) .
Les parties des plantes utilisées sont les feuilles, les racines, les graines, les fleurs et l’écorce. Les préparations sont nombreuses: macération, brûlage, broyage, décoction, infusion…

 

La DIÉTÉTIQUE

1dietetiqueLa diététique chinoise propose une autre répartition des aliments que celle occidentale. Elle considère les aliments selon leurs effets dans l’organisme. Ils sont classés dans diverses catégories :
Les aliments tièdes ou chauds, frais ou froids ou neutres
Les aliments Yin ou Yang, les aliments Yang ont une action ascendante, les Yin, une action descendante.
L’équilibre des 5 saveurs: acide, amère, douce, piquante, salée. Chaque saveur, en quantité raisonnable, nourrit un organe associé. L’acide est associé au foie, l’amer au cœur, le doux à la rate, le piquant au poumon et le salé aux reins.

 

Le TUI NA

L1tui-nae Tui Na, souvent défini comme étant le massage chinois, bien qu’il s’agisse en fait d’une médecine manuelle est un massage dynamique dont l’objectif est d’harmoniser, selon leurs mouvements naturels, l’énergie (Qi) et les liquides organiques, par l’intermédiaire des tissus et des méridiens.
Le Tui Na utilise des techniques manuelles de massage des muscles et des tendons, de massage des points d’acupuncture et des techniques de manipulation. Le thérapeute utilise aussi ses poignets, ses coudes, ses pieds et ses genoux, c’est un massage thérapeuthique, très éloigné des massages de confort.

 

Le QI GONG

1qigongLe Qi Gong est une gymnastique chinoise, qui permet par une pratique régulière, d’équilibrer la santé et par conséquent de prévenir les maladies. Qi signifie énergie et Gong le travail. Il est basée sur des exercices physiques, sur la respiration, mais aussi sur un travail mental. Sa pratique améliore la circulation de l’énergie dans les méridiens.
Les exercices comprennent de postures du corps, des mouvements, des techniques de respiration et des étirements. Les mouvements sont longs, posés et lents.